Kant
- Dialectique transcendantale, canon de la raison pure

La croyance, ou la valeur subjective du jugement, par rapport à la conviction (qui a en même temps une valeur objective), présente les trois degrés suivants : l'opinion, la foi et la science. L'opinion est une croyance qui a conscience d'être insuffisante aussi bien subjectivement qu'objectivement. Si la croyance n'est que subjectivement suffisante et si elle est en même temps tenue pour objectivement insuffisante, elle s'appelle foi. Enfin la croyance suffisante aussi bien subjectivement qu'objectivement s'appelle science.

Cette distinction kantienne entre croyance et savoir (ou science) est au cœur de la critique et permet à Kant dans le canon de la raison pure d'extraire la véritable usage positif de sa critique : l'usage pratique.
« Précédent savoir science connaissance vérité dieu Suivant »