Nietzsche
- Neuvième partie

une aristocratie saine ne doit pas se sentir une fonction, soit de la monarchie, soit de la collectivité, mais voir en l'une ou en l'autre son sens et sa plus haute justification ; c'est pourquoi elle devra prendre sur elle de sacrifier sans mauvaise conscience une foule d'êtres humains qu'elle réduira et rabaissera, dans son intérêt, à l'état d'hommes diminués, d'esclaves, d'instruments.

« Précédent égalité politique Suivant »