Marx
- Chapitre IV

Le mouvement du capital n'a donc ni fin ni mesure. C'est comme porteur conscient de ce mouvement que le possesseur d'argent devient capitaliste. Sa personne ou plutôt sa poche est à la fois le point de départ et le point de retour de l'argent.

« Précédent richesse politique Suivant »